Quand les femmes prennent le pouvoir sur le wax
Interviews/ Découverte

Quand les femmes prennent le pouvoir sur le wax

Pour cette fin de semaine, 𝒀𝒑𝒂𝒅𝒂 vous dévoile les coulisses de la maison ByPS.Creation. Une marque béninoise qui totalise quatre ans d’existence et qui excelle dans la mode et l’accessoirisation en tissu wax. ByPs.Creation est le fruit de la passion et l’amour pour la mode et la détermination d’une jeune femme béninoise du nom de Paola SAH

Bienvenue dans l’arène du 𝒘𝒂𝒙 𝒂𝒕𝒕𝒊𝒕𝒖𝒅𝒆!

Équipe Ypada: Pourquoi avez-vous choisi de travailler le wax pour la confection de vos accessoires de mode?

BC: Le Wax et les fibres africaines sont des matières que j’utilise particulièrement et que j’affectionne. Notre but chez ByPSCreation est de faire porter l’Afrique au Monde . Les imprimés tels que le Wax représentent notre identité et si nous voulons faire du prêt à porter et exporter le made in Africa , le Wax a été, est et demeurera incontournable.

Quels sont les articles que proposent Byps.Création?

BC: ByPSCreation propose du prêt à porter et des accessoires de modes. Nous confectionnons des sacs, vêtements , sandales, accessoires et des gadgets pour homme, femme et enfant. Nous avons une clientèle variée. Chaque client a toujours la possibilité de s’offrir un article de chez nous ou de l’offrir à un proche. Nous habillons le plus souvent les jeunes, les personnes actives grâce à notre communauté sur les réseaux sociaux. 

Se lance dans l’accessoirisation, est-ce qui peut ou qui veut?

BC: Pas qui peut , mais plutôt qui est passionné et qui a l’amour pour ce domaine. Parce que tout part toujours d’un rêve. Il faut toutefois beaucoup de persévérance et beaucoup de courage dans ce domaine. Le plus important c’est de se démarquer et d’être créatif. Essayez de proposer quelque chose de nouveau et d’original sur le marché est une stratégie qui fonctionne réellement pour mieux se faire connaître .

Est-ce qu’il s’agit juste d’une histoire de passion, de suivisme ou faut-il une formation spéciale pour travailler le wax?

BC: Je vote encore une fois pour la passion et surtout pour un bon sens de la gestion. Je suis de ces personnes qui estiment qu’il faut se faire former ou travailler avec un personnel qualifié. Mais on peut également exceller en étant passionné par ce que l’on fait. Tous les créateurs que nous voyons briller et s’imposer aujourd’hui ne sont pas forcément des personnes qui sont formées dans le domaine.

Est-ce que vous utiliserez la même qualité de tissu pour confectionner un sac ou un kimono par exemple?

BC: Oui pourquoi pas. En mode nous avons la possibilité d’exprimer notre imagination, mais pour le moment non. J’utilise ce qu’il faut là où il faut.

Le wax est très utilisé aujourd’hui dans votre secteur, dans la décoration et bien d’autres encore. Est-ce que selon vous, nous sommes à la meilleure saison du wax ou vous pensez qu’il pourrait être encore mieux exploité?

BC: Je pense que nous découvrons du wax très bien exploité aujourd’hui depuis près de 10 ans. De nos jours, le panafricanisme et la volonté des africains à se démarquer ont permis à la mode à l’africaine d’avoir une nouvelle image. Le Wax est utilisé pour faire tellement de belles choses aujourd’hui et j’en suis fière. C’est notre marque de fabrique. Nous sommes réellement à une meilleure  saison de ce tissu très prisé.

On ne le dira jamais assez.

Vive le wax, vive le Made in Africa!

Merci à toute l’équipe de Ypada Services.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X